Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Fly Immo, Agence immobilière MURET 31600

LE FAUGA : Le charme protecteur de Notre Dame de l'Aouach

Publiée le 22/01/2018

 

Depuis plus de 50 ans, Henri Ameglio, vice-président de la Société du Patrimoine du Muretain cultive la passion pour les chapelles du Muretain. Son parcours archéologique l'a amené sur les sentiers de St-Amans à Muret et de Notre Dame de l'Aouach au Fauga. Investi dans le groupe archéologique de Muret, c'est aux côtés des passionnés Léo Blaye, André Dasque, Antoine de Gaulejac et Pierre Lannes qu'Henri Ameglio a découvert ce lieu en 1964.

 

Située en contrebas du village du Fauga, la chapelle de l'Aouach est dédiée à la Vierge et porte le nom lié à un toponyme gascon, Anach, c'est-à-dire situé dans le bas-fond et qui se transformera au XIXe siècle en «L'Aouach» explique-t-il.Notre Dame de L'Aouach

La révolution l'a épargnée, mais de son époque romane ne subsistent que le portail et le chevet. Elle a la particularité d'être construite en gros blocs de moellons de calcaire marneux de la Garonne qui alternent avec la brique. Son appareillage s'apparente à celui de ses voisines de St-Amans à Muret et Saint-Pierre de Celles à Beaumont-sur-Lèze. La chapelle a bénéficié d'une belle restauration de 1834 à 1886 grâce à un curé hors du commun, Pierre Napoléon Miral, travaux poursuivis et terminés en 1895 par son neveu, Prosper Miral. D'importants travaux ont été récemment menés grâce à la municipalité et à l'association des amis de la Chapelle. À noter des vitraux signés Gesta, verrier toulousain, et dans le chœur et la voûte de la nef des médaillons où sont représentés les symboles mariaux liés à la prière des litanies de la Vierge.

Cette chapelle est en effet dédiée à la Vierge Marie. Devenu sanctuaire de pèlerinage, on lui attribue plusieurs miracles liés aux dangers de la navigation. Tous les 15 août, un pèlerinage perpétue la dévotion mariale grâce à l'association des amis de la chapelle et de sa présidente, Madame Noël. Un bac permettait il y a encore quelques années de faire le lien entre Le Fauga et la chapelle via La Garonne ; hélas, celui a été supprimé. Des articles publiés dans la revue de la Société du Patrimoine du Muretain vous permettront de découvrir toute l'histoire de cette charmante chapelle qui mérite un dimanche de balade.

Notre actualité